PÉROU

Informations générales Pérou

  • Une population d’environ 30 millions d’habitants.
  • Un PNB de $301.5 milliards de dollars en 2011.
  • Une surface totale de 1 285 220 km², soit trois fois la superficie de la France.
  • 2414 Km de côte.
  • Un pays ayant frontière commune avec le Chili, l’Argentine, le Brésil, l’Équateur et la Bolivie.
  • Un pays ayant comme point culminant le mont Huascarán, à 6768 mètres d’altitude.
  • Le Pérou possède 28 des 31 climats présents sur la planète (dans certaines régions du pays, le temps est ensoleillé toute l’année)
  • 84 des 104 écosystèmes du monde sont présents au Pérou.
  • Le pays possède la deuxième chaîne de montagne la plus haute au monde.
  • Avec ses 1500 mètres de dénivelé, le canyon de Colca est le deuxième canyon le plus profond au monde (deux fois plus profond que le Grand Canyon).
  • Le pays compte huit parcs nationaux et neuf sites classés au patrimoine mondial de l’Humanité.

Le climat

Ayant une grande diversité géographique, le Pérou est sujet à des climats extrêmement variés déterminés par l’altitude et les saisons. Voici une présentation de ceux-ci par région :

  • La côte (Ica, Chiclayo, Lima, Trujillo et Tumbes) : climat désertique ou tropical aride, le soleil y est très présent de Novembre à Mai. Les températures s’adoucissent le reste de l’année, et le ciel est souvent couvert du à l’influence du courant marin « El Niño ».
  • Région septentrionale : climat chaud durant toute l’année avec des pics de chaleur atteignant les 35°C en été.
  • Région centrale et méridionale : deux saisons bien marquées : l’hiver (entre avril et octobre) et l’été (entre novembre et mars).
  • La Sierra (Ancash, Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Cusco et Puno) : Cette région compte deux saisons : l’hiver, entre avril et octobre ; et l’été de novembre à mars. L’hiver est une saison sèche, tandis que l’été est pluvieux.
  • La Selva alta (forêt d’altitude : environ 700 mètres d’altitude) possède un climat subtropical caractérisé par de fortes pluies. La forêt basse (en dessous de 700 mètres d’altitude) présente quant à elle deux saisons : l’hiver ou saison sèche (d’avril à octobre) avec un climat ensoleillé et chaud. Pendant l’été ou saison des pluies (de novembre à mars), les averses sont plus fréquentes.

La faune et la flore

Le Pérou est un pays immensément riche en termes de biodiversité. Il possède actuellement plus de 40.000 espèces de plantes, dont 3000 espèces d’orchidées. Les rivières péruviennes comptent 2000 espèces de poissons, plus que n’en compte l’océan Atlantique. Plus de 3700 espèces de papillons peuvent être observées dans le pays, ce qui représente un record mondial. Le Pérou abrite 1710 espèces d’oiseaux répertoriés, dont 300 sont endémiques. Le monde des mammifères est constitué de 32 espèces de singes, de jaguars, de dauphins roses d’eau douce (botos) et des loutres géantes pour ce qui est de la forêt tropicale ; la faune andine, quant à elle, est composée de pumas, de lamas, d’alpagas et de vigognes, sans oublier le condor, plus grand oiseau du monde avec ses 3,6 mètres d’envergure.

Gastronomie

Le Pérou est connu dans toute l’Amérique du Sud pour la diversité de sa gastronomie, faite d’un mélange de cuisine espagnole et indigène. Les voyageurs gastronomes auront l’occasion de gouter à des spécialités dont :

  • Le Ceviche, plat national : poisson légèrement cuit ou cru, mariné dans du jus de citron vert !
  • Le Pisco Sour : une boisson légèrement sucrée et mousseuse réalisée à base de Pisco (alcool de raisin blanc), de jus de citron vert, d’un blanc d’œuf et de glace pilée. Très rafraichissant !
  • Le mate de coca : une infusion de feuille de coca (plante des Andes) qui aide à la digestion et constitue un remède efficace contre les problèmes d’altitude.
  • Le filet d’alpaga : toute la saveur d’un bifteck mais sans cholestérol!
  • Le lomo saltado : émincé de bœuf revenu avec des légumes et des frites, servi avec du riz
  • Le cochon d’Inde, plus communément appelé cuy, qui se cuisine au four avec des légumes. Sa chair est très tendre et parfumée.
  • Les anticuchos : brochettes de cœur de bœuf grillé, ou de viande de bœuf.
  • Et n’oublions pas les nombreuses variétés de fruits et légumes tropicaux, dont on tire de délicieux jus de fruits frais qu’il est possible de déguster sur tous les marchés locaux.

Quoi apporter pour un voyage au Pérou

  • Sur la côte,l’été austral (novembre à avril) affiche de fortes températures, tandis que l’hiver est plus frais (mais jamais froid) et marqué par des brumes matinales.
  • Dans les Andes et en Amazonieil existe deux saisons principales : la saison sèche (mai à octobre) et la saison humide (novembre à avril). S’il est tout à fait possible de voyager dans la région andine durant la saison des pluies, il est cependant fort déconseillé de randonner en montagne, où les chutes de neige rendant les sentiers dangereux
  • Dans les Andesle temps peut être très changeant au cours d’une même journée. Nous vous conseillons donc de prévoir des vêtements variés, c'est-à-dire chauds pour les soirées fraîches, plus légers pour les journées souvent ensoleillés, et un vêtement de pluie.

Le Pérou se trouvant très proche de l’Equateur, le soleil y est vertical et fort. Ce phénomène est largement amplifié par l’altitude. N’oubliez donc pas de vous munir d’un chapeau, de crème solaire et de lunettes de soleil à fort indice de protection.

Monnaie

La monnaie péruvienne est le soleil (S /. PEN). L'euro moyen est égal à 3,30 couronnes suédoises environ, en fonction du prix monétaire (vous pouvez consulter l'état d'avancement à l'adresse http://www.xe.com). Nous vous conseillons d’échanger quelques euros à votre arrivée à l’aéroport de Lima, bien que le tarif ne soit pas très avantageux. Il existe de nombreuses maisons de change dans les villes qui vous offriront ce service, où le taux est généralement meilleur. L'euro et le dollar sont généralement acceptés dans les restaurants et lors de certaines excursions. Cependant, c'est beaucoup plus difficile, avec Visa ou MasterCard. Toutefois, vous pouvez retirer de l’argent à des guichets automatiques dans les banques, les hôtels et les centres commerciaux.