Informations générales Pérou

Le Pérou, c’est :

  • Une population d’environ 30 millions d’habitants.
  • Un PNB de $301.5 milliards de dollars en 2011.
  • Une surface totale de 1 285 220 km², soit trois fois la superficie de la France.
  • 2414 Km de côte.
  • Un pays ayant frontière commune avec le Chili, l’Argentine, le Brésil, l’Équateur et la Bolivie.
  • Un pays ayant comme point culminant le mont Huascarán, à 6768 mètres d’altitude.

Une destination à part :

  • Le Pérou possède 28 des 31 climats présents sur la planète (dans certaines régions du pays, le temps est ensoleillé toute l’année)
  • 84 des 104 écosystèmes du monde sont présents au Pérou.
  • Le pays possède la deuxième chaîne de montagne la plus haute au monde.
  • Avec ses 1500 mètres de dénivelé, le canyon de Colca est le deuxième canyon le plus profond au monde (deux fois plus profond que le Grand Canyon).
  • Le pays compte huit parcs nationaux et neuf sites classés au patrimoine mondial de l’Humanité.

Le climat :

Ayant une grande diversité géographique, le Pérou est sujet à des climats extrêmement variés déterminés par l’altitude et les saisons. Voici une présentation de ceux-ci par région :
  • La côte (Ica, Chiclayo, Lima, Trujillo et Tumbes) : climat désertique ou tropical aride, le soleil y est très présent de Novembre à Mai. Les températures s’adoucissent le reste de l’année, et le ciel est souvent couvert du à l’influence du courant marin « El Niño ».
  • Région septentrionale : climat chaud durant toute l’année avec des pics de chaleur atteignant les 35°C en été.
  • Région centrale et méridionale : deux saisons bien marquées : l’hiver (entre avril et octobre) et l’été (entre novembre et mars).
La Sierra (Ancash, Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Cusco et Puno) :

Cette région compte deux saisons : l’hiver, entre avril et octobre ; et l’été de novembre à mars. L’hiver est une saison sèche, tandis que l’été est pluvieux

La Selva ou forêt tropicale (Iquitos, Madre de Dios et Manu) :

La Selva alta (forêt d’altitude : environ 700 mètres d’altitude) possède un climat subtropical caractérisé par de fortes pluies. La forêt basse (en dessous de 700 mètres d’altitude) présente quant à elle deux saisons : l’hiver ou saison sèche (d’avril à octobre) avec un climat ensoleillé et chaud. Pendant l’été ou saison des pluies (de novembre à mars), les averses sont plus fréquentes.

La faune et la flore:

Le Pérou est un pays immensément riche en termes de biodiversité. Il possède actuellement plus de 40.000 espèces de plantes, dont 3000 espèces d’orchidées.
Les rivières péruviennes comptent 2000 espèces de poissons, plus que n’en compte l’océan Atlantique. Plus de 3700 espèces de papillons peuvent être observées dans le pays, ce qui représente un record mondial.

Le Pérou abrite 1710 espèces d’oiseaux répertoriés, dont 300 sont endémiques. Le monde des mammifères est constitué de 32 espèces de singes, de jaguars, de dauphins roses d’eau douce (botos) et des loutres géantes pour ce qui est de la forêt tropicale ; la faune andine, quant à elle, est composée de pumas, de lamas, d’alpagas et de vigognes, sans oublier le condor, plus grand oiseau du monde avec ses 3,6 mètres d’envergure.

Gastronomie :

Le Pérou est connu dans toute l’Amérique du Sud pour la diversité de sa gastronomie, faite d’un mélange de cuisine espagnole et indigène. Les voyageurs gastronomes auront l’occasion de gouter à des spécialités dont :

  • Le Ceviche, plat national : poisson légèrement cuit ou cru, mariné dans du jus de citron vert !
  • Le Pisco Sour : une boisson légèrement sucrée et mousseuse réalisée à base de Pisco (alcool de raisin blanc), de jus de citron vert, d’un blanc d’œuf et de glace pilée. Très rafraichissant !
  • Le mate de coca : une infusion de feuille de coca (plante des Andes) qui aide à la digestion et constitue un remède efficace contre les problèmes d’altitude.
  • Le filet d’alpaga : toute la saveur d’un bifteck mais sans cholestérol !
  • Le lomo saltado : émincé de bœuf revenu avec des légumes et des frites, servi avec du riz
  • Le cochon d’Inde, plus communément appelé cuy, qui se cuisine au four avec des légumes. Sa chair est très tendre et parfumée.
  • Les anticuchos : brochettes de cœur de bœuf grillé, ou de viande de bœuf.

Et n’oublions pas les nombreuses variétés de fruits et légumes tropicaux, dont on tire de délicieux jus de fruits frais qu’il est possible de déguster sur tous les marchés locaux.

Formalités d’entrée/sortie

Entrée:

Pour un séjour touristique d’une durée inférieure ou égale à 6 mois, aucun visa n’est nécessaire au préalable. Seul un passeport en cours de validité est nécessaire.
A votre arrivée, les agents de Migraciones vous accorderont un visa allant de 1 à 6 mois. Ils vous remettront également la carte andine de Migration (TAM), à garder durant toute la durée de votre séjour.

Sortie :

En quittant le Pérou, la carte andine de Migration (TAM) vous sera demandée.

En cas de perte ou de vol, il vous sera possible d’en solliciter une copie auprès des services de Migraciones, mais la démarche peut s’avérer longue et risque de modifier l’organisation de votre voyage (notamment votre départ international).

En cas de perte ou vol de votre passeport :

Vous devez déclarer la perte ou le vol au poste de police le plus proche. Une déclaration vous sera alors délivrée, qui vous permettra de poursuivre vos démarches auprès de l’ambassade de France basée à Lima.

Les adresses utiles :

Ambassades au Pérou :
Ambassade de France

3415 avenue Arequipa
San Isidro - Lima 27
Mail : france.consulat@ambafrance-pe.org
Du lundi au vendredi de 14H30 à 17H00
Tél. : 215 84 25 / 215 84 00

Ambassade de Belgique

Miraflores - Lima 18
Tél : + (51) (1) 241.75.66 (Section Visa/Consulaire)
Tél : + (51) (1) 447.62.97 (Section Coopération)
Fax : + (51) (1) 241.63.79
Lima@diplobel.fed.be
En cas d'urgence: + (51) (1) 999.96.55.50

Ambassade de Suisse

Av. Salaverry 3240,
San Isidro - Lima
Tél. : 264-0305

Office de tourisme en France :

Office de tourisme du Pérou C/O Ambassade du Pérou

50, avenue Kléber - 75116 Paris
Tél. : 01.53.70.42.00
Fax : 01.47.55.98.30
Web : www.amb–perou.fr

Vous pouvez également consulter:
  • www.promperu.gob.pe(site officiel de promotion du Pérou)
  • www.peru.com : Portail d’accès généraliste sur le Pérou. Section touristique, information par départements, très belle galerie photos. En espagnol.

Santé

Généralités :

Au Pérou, il est important de respecter quelques règles d’hygiène et de santé. Nous vous conseillons donc de :

  • Ne pas boire l’eau du robinet, sauf si elle est bouillie ou purifiée à l’aide de pastilles.
  • Vous laver régulièrement les mains pour limiter les risques de contaminations.
  • Éviter la viande et le poisson achetés sur les marchés : préférez les restaurants pour goûter aux spécialités telles que le ceviche.

Vaccins :

Pour entrer au Pérou depuis la France, aucun vaccin n’est obligatoire. Certains sont cependant recommandés notamment les suivants :

  • Diphtérie-tétanos-poliomyélite
  • Fièvre jaune (en cas de séjour en Amazonie, et qui est obligatoire en cas de séjour au Vénézuela depuis el Pérou)
  • Grippe (recommandée pour les sujets les plus fragiles, de nombreux cas de grippe AH1N1 ayant été détectés au Pérou)

Séjour en Amazonie :

En plus d’une vaccination contre la fièvre jaune, un traitement contre le paludisme peut être recommandé (consulter l’avis de votre médecin)

Altitude :

Un voyage au Pérou implique d’effectuer des visites et pratiquer des activités en haute altitude. Pour cette raison, nous recommandons aux personnes connaissant des problèmes cardiaques de consulter l’avis d’un médecin avant tout déplacement.

Pour les voyageurs souhaitant effectuer une randonnée ou trekking sur place, il est recommandé de s’entrainer physiquement (marche, randonnée, natation …)

Nos conseils pour favoriser une acclimatation en douceur :

  • Vous hydrater correctement, boire régulièrement
  • Manger léger et équilibré
  • Vous revitaliser durant la journée (barre de céréales, fruits secs, sucre..)

Quels médicaments prendre :

Nous recommandons de consulter l’avis de votre médecin, qui vous fournira les médicaments adéquats selon votre profil.

En cas de maux de têtes, préférez l’aspirine au paracétamol Nous déconseillons la prise de somnifères, aggravant l’hypoxie (manque d’oxygène, cause principale du mal de l’altitude)

Quand prendre le Diamox® :

Le Diamox (Acétazolamide) est un diurétique qui augmente la réponse ventilatoire au manque d’oxygène. Il est donc très efficace face au mal de l’altitude.

Il est à prendre qu’en cas de maux persistants. En effet, en prenant en compte les effets indésirables du Diamox, une acclimatation naturelle est à privilégier.


Les désavantages du diamox :

  • Il peut provoquer des effets indésirables
  • le Diamox est un diurétique, et provoque donc une déshydratation
  • Administré préventivement il rend difficile la détection d’un problème lié à l’altitude

Sécurité

En séjour organisé, il existe peu de risques à voyager au Pérou. Cependant, il est préférable de suivre certaines règles lors de vos déplacements en transport en commun ou de vos visites libres en ville :

Conservez une copie de votre passeport séparément de votre passeport. Ainsi, en cas de vol, il sera plus facile d’éditer des papiers temporaires.

Pour éviter d’attirer l’attention sur votre argent, gardez-le sur vous, dans vos poches ou dans une sacoche près du corps.

Dans les transports en commun, conservez toujours vos objets de valeur sur vos genoux, à portée de regard, afin de vous assurer que personne n’y fouille.

Ne vous aventurez pas seul dans des zones rurales reculées sans avoir de contact local. Les risques d’agression sont minimes mais il est préférable, dans tous les cas, d’être accompagné afin de pouvoir échanger plus facilement avec les locaux.

Quoi apporter pour un voyage au Pérou

Voici une liste exhaustive de ce qu’il faut apporter lors d’un voyage au Pérou

Général :

Pour entrer au Pérou depuis la France, aucun vaccin n’est obligatoire. Certains sont cependant recommandés notamment les suivants :

  • Une valise ou un sac souple
  • Un sac à dos de 20 à 30 litres
  • Des chaussures confortables
  • Un chapeau ou casquette
  • Des lunettes de soleil
  • Une veste imperméable de type Gore Tex
  • Des vêtements chauds pour les soirées, car avec l’altitude, la température chute vite
  • Une trousse à pharmacie
  • Un foulard ou cache cou
  • Shorts ou pantacourts

Pour les treks et randonnées :

  • Un grand sac à dos (environ 60 litres)
  • Un pantalon de trek
  • Des tee-shirts à matière respirant
  • Une veste polaire
  • De chaussures de randonnée si possible tige montante
  • De bonnes chaussettes, pour éviter les ampoules
  • Un bonnet (pour les soirées fraiches)
  • Des gants (facultatifs)
  • Un sac de couchage, en cas de nuit sous tente (obligatoire) ou chez l’habitant (facultatif pour votre confort, car couvertures fournies)

Matériel divers :

  • Une gourde par personne (minimum 1 litre)
  • Appareil photo
  • Crème solaire, indice élevé (>50)
  • Stick à lèvres
  • Un couteau de poche (facultatif)
  • Une lampe frontale (en cas de trek)
  • Une trousse de toilette simple
  • Pour les activités d’eau, une paire de vieilles baskets
  • Sacs plastiques (pour récupérer les déchets ou protéger vos affaires en cas de pluie)
  • Maillot de bain
  • Adaptateur universel

Pharmacie :

Nous vous recommandons de consulter un spécialiste pour éviter la sur médication

A apporter lors d’un voyage au Pérou :

  • Vos médicaments habituels
  • Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
  • Jeux de pansements adhésifs
  • Compresses désinfectantes
  • Anti-diarrhéique (type Imodium)
  • Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl)
  • Pommade anti-inflammatoire
  • Collyre (poussière, ophtalmie)
  • Une crème pour calmer les coups de soleils, type Biafine
  • Un produit anti moustique (si possible à base de Géranium, plus efficace)

Pour les randonnées :

  • Double peau (de type SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie)
  • Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
  • Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)

Meilleures périodes pour venir

Le Pérou est aussi constitué de régions aussi nombreuses que distinctes (côte, Andes, Amazonie) caractérisése par des climats très différents les uns des autres :

  • Sur la côte,l’été austral (novembre à avril) affiche de fortes températures, tandis que l’hiver est plus frais (mais jamais froid) et marqué par des brumes matinales.
  • Dans les Andes et en Amazonieil existe deux saisons principales : la saison sèche (mai à octobre) et la saison humide (novembre à avril). S’il est tout à fait possible de voyager dans la région andine durant la saison des pluies, il est cependant fort déconseillé de randonner en montagne, où les chutes de neige rendant les sentiers dangereux
  • Dans les Andesle temps peut être très changeant au cours d’une même journée. Nous vous conseillons donc de prévoir des vêtements variés, c'est-à-dire chauds pour les soirées fraîches, plus légers pour les journées souvent ensoleillés, et un vêtement de pluie.

Le Pérou se trouvant très proche de l’Equateur, le soleil y est vertical et fort. Ce phénomène est largement amplifié par l’altitude. N’oubliez donc pas de vous munir d’un chapeau, de crème solaire et de lunettes de soleil à fort indice de protection.

Les fêtes et jours fériés au Pérou

Au Pérou, la vie quotidienne est ponctuée d’un grand nombre de fêtes qui ont lieu tout au long de l’année, jusque dans les villages les plus isolés du pays où saints et croyances sont célébrés en grande pompe.

Voici quelques-unes des festivités les plus importantes, auxquelles vous pourrez peut-être assister selon votre date de voyage :

2 février : la Virgen de la Candelaria (Vierge de la Chandeleur)

Elle fut nommée ainsi suite à la vision qu’eut un père jésuite de la Vierge Marie luttant contre un démon. Cette fête dure deux semaines, le jour principal étant le 2 février. Assimilée à une forme de carnaval, elle est caractérisée par de nombreux défilés et concours de danses folkloriques. Le 10 et le 11 février sont deux jours également importants puisque se déroulent dans le stade et dans les rues de Puno les concours de danse opposant les différents quartiers de la ville. Les costumes les plus fous et les plus colorés illuminent alors la capitale de l’Altiplano qui ne vit plus que pour la fête jusqu’au 15 février.

La Semaine sainte

Elle correspond à la dernière semaine du Carême. Les festivités commencent véritablement le jeudi suivant le dimanche des Rameaux et se prolonge jusqu’au dimanche de Pâques. Des processions ont alors lieu dans tout le pays, avec pour personnages principaux les icônes religieuses telles que celle de la Vierge Marie. Les processions les plus impressionnantes et réputées ont lieu dans les villes d’Ayacucho, de Huaraz et de Cusco. Durant ces festivités sont associées d’anciennes croyances ancestrales aux traditions catholiques importées d’Europe.

Le pont de Q’eswachaca

Tout les ans, les communautés de Huinchiri, Chaupibanda, Ccollana Quehue y Pelcaro se rassemblent pour restaurer le dernier pont inca du Pérou. En effet, ce pont entièrement réalisé à partir de cordes faites d’herbe tressée nécessite une restauration annuelle. C’est l’occasion pendant 4 jours de célébrer tous ensemble cet évènement. Un moment unique et inoubliable à vivre en notre compagnie !

31 mai 2015: La fête du Q’oyllur Riti

C’est une des fêtes indigènes les plus grandes d'Amérique latine, rassemblant chaque année plus de quatre-vingt mille pèlerins. « Ccoyllor Ritti » est un mot quechua qui signifie 'Étoile des neiges'; cette croyance andine a été transformée et adaptée par la religion catholique, pour être remplacée par le Taytacha Qoylloriti (Seigneur des Neiges).

Les habitants du secteur d'Ocongate (situé à 2h30 de Cusco), effectuent un rite annuel, dont le symbole est l'icône du Christ signifiant l'intégration de l'homme à la nature. Cette fête est associée à la fertilité de la terre, mais aussi aux esprits des animaux et des montagnes (les apus) et autres dieux tutélaires. Le rituel principal se déroule au pied de la montagne Sinakara, où affluent de longues processions de pèlerins venant de toute la région.

4 juin 2015 : le Corpus Christi

Avant l’introduction du catholicisme au Pérou, il existait une fête indigène qui célébrait les 14 rois et empereurs incas à Cusco, la capitale de l’empire. Les habitants faisaient en effet défiler les momies de leurs rois défunts au cours de processions à travers la ville. Mais choqués par cette pratique, les Espagnols la transformèrent et firent remplacer les momies par 14 icônes catholiques richement vêtues. Ainsi, tous les ans depuis le début de l’époque coloniale, chaque paroisse de Cusco et de ses alentours porte son saint patron en procession jusqu’à la cathédrale afin de le faire bénir.

24 juin : l’Inti Raymi

Cette fête est une reconstitution de la fête du Soleil qui avait cours au sein de l’empire inca et qui célébrait le solstice d´hiver, jour le plus court de l’année, signal de la fin d’une année agricole et du début d’une autre. On y vénérait le soleil en l’honorant de nombreux sacrifices d’animaux et d’offrandes afin d’assurer son retour et donc celui de la belle saison. De nombreuses danses et coutumes incas sont reconstituées au travers d’un grand spectacle mettant en scène des milliers d’acteurs tout au long de la journée. La représentation a lieu sur le site même de la forteresse de Sacsayhuaman, lui conférant à la fois une dimension historique et mystique.

16 juillet : la Vierge du Carmen

Cette fête est directement héritée de la tradition catholique espagnole. Elle fait référence à une apparition de la Vierge Marie sur le Mont Carmel, en Israël. L’un des centres du culte de la Vierge du Carmen au Pérou est Paucartambo. Des défilés de danseurs en costumes colorés ont lieu dans toute la région de Cusco et ce jour-là, la Vierge bénit les participants et éloigne les démons.

28 juillet : la Fête de la patrie (Fête nationale du Pérou)

Elle commémore la déclaration d’indépendance du Pérou par José San Martin qui s’empara de Lima le 28 juillet 1821. A cette occasion, des défilés militaires et estudiantins ont lieu dans tout le pays.

15 août : la Virgen Asunta (l’Assomption)

Comme dans tous les pays catholiques, l’Assomption est une fête importante. Ainsi, le 15 aout, les grandes villes sont le théâtre de processions et festivités.

14 septembre : le pèlerinage du Señor de Huanca

Ce pèlerinage est un rendez-vous annuel qui a lieu en mémoire des Incas exploités dans les mines par les Espagnols pendant l’époque coloniale. El Señor de Huanca est devenu l’icône des travailleurs pauvres et maltraités. Le 14 septembre, les habitants de Cusco se se rendent à pied jusqu’à Huanca, village proche de Pisaq, oú se trouve le sanctuaire du Seigneur de Huanca.

Informations pratiques

DÉCALAGE HORAIRE

De mars à octobre (heure d’été), il faudra reculer votre montre de 7 heures en arrivant au Pérou, et de 6 heures seulement de novembre à février.

ÉLECTRICITÉ

  • Voltage : 110/220V
  • Fréquence : 50/60 Hertz
  • Les prises électriques au Pérou sont de deux types :

TÉLÉPHONE ET TÉLÉCOMMUNICATIONS

l est très facile de communiquer avec ses amis ou sa famille depuis le Pérou, les cabines téléphoniques étant nombreuses, et la couverture internet très bonne.

Pour appeler du Pérou vers la France 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0 initial).

Pour appeler de la France vers le Pérou :00 + 51 + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro du correspondant.

Pour effectuer des appels intérieurs : indicatif de la région + numéro si l’on appelle dans une autre région. Sinon, ne pas composer l’indicatif.

COURRIER

Vous trouverez des boites postales dans chaque aéroport, et dans la grande majorité des hôtels. Nous recommandons cependant de préférer les postes centrales.

Il faut compter au moins 10 jours pour le destinataire reçoive une lettre depuis Lima.

ASSURANCE VOYAGE

Spécialiste de l'assurance voyage depuis plus de 35 ans, AVI International gère les assurances voyages de plus de 100 000 voyageurs dans le monde entier chaque année.